6ème édition de la Nuit du Sanpula

Vous êtes ici : VIE MUNICIPALE → A la une → 6ème édition de la Nuit du Sanpula

 

 
La 6e édition de la Nuit du Sanpula s’est déroulée, comme initialement programmée, le samedi 25 juillet sous le nouveau carbet communautaire.
 
Pour rappel, le carbet communautaire ravagé par le feu, il y a un mois de cela, a été reconstruit en 12 jours sous l’impulsion de la commune et réalisé par des volontaires sous la forme de mosilo (ou de Mayouri).
 
Cette édition a débuté par une résidence d’artiste constituée par le groupe Dub Oézone et le groupe Palana Bonon une semaine avant la grande soirée. Dans la matinée du samedi, une table ronde a été consacrée à la place du tambour traditionnel dans la vie d’aujourd’hui. Durant cette dernière, les volontaires ont été dûment remerciés et félicités par le Comité d’organisation.
 
Dans la soirée, une exposition dédiée à la musique traditionnelle kali’na, d’ailleurs très appréciée par le public tout au long de la nuit, a été ouverte. Les volontaires qui ont participé à la reconstruction du carbet communautaire, ont été encore remerciés et applaudis en début de soirée.
 
Pour la première partie de la manifestation, c’est le groupe Lobi Na Bashi qui a ouvert les festivités musicales au rythme des tambours Saramaca. Des concepts originaux ont été présentés au public, tout d’abord par le groupe Djokano de Cayenne avec un mélange de son de tambours guyanais connus, et également par le groupe Dub O’zone, qui restituait le travail réalisé lors de la résidence d’artiste sous le thème « quand la musique traditionnelle rencontre le reggae dub ».
 

La deuxième partie de soirée était consacrés aux groupes locaux traditionnels tels que Akuwamai, Anuwana Tamulu, Kulasiwai, Malani, Palana bonon et Ayawandé qui ont fait danser le public jusqu’à l’aube. 

Djokano                          Dub O'zone

 

Dernières actualités

Téléprocédures

Événement